Devenez incollable avec ce lexique !


Face au vocabulaire employé dans le secteur des arts graphiques et de l'imprimerie, il est parfois difficile pour un non-initié de s'y retrouver.
Alors pour parler le même langage que votre fabricant d'étiquettes LABEL PRINT, nous vous avons listé les termes techniques les plus couramment utilisés ainsi que leur définition.

Glossaire

A


Adhésif

L’adhésif de l’étiquette est une couche de produits chimiques qui permet l’adhésion de l’étiquette.
Il y a plusieurs technologies d’adhésif :
1.       Acrylique : Généralement à base d’eau. Adhésif économique qui ne tient pas en basse température, par contre il résiste bien aux températures élevées.
2.       Hotmelt : À base de caoutchouc. Adhésif qui va épouser mieux les formes du support sur lequel il est collé. Il résiste bien aux basses températures mais mal aux températures élevées.


Aplat


Surface recouverte uniformément par une couche d'encre.
L'aplat désigne toute couleur imprimée à 100%.

B


B.A.T

Signifie "Bon à Tirer". Il s'agit de l'acceptation de la maquette par le client.
Ce dernier signe le BAT prouvant qu'il donne son accord pour l'impression dégageant ainsi l'imprimeur de toutes responsabilités en cas d'erreur ou d'omission constatées après impression.

C


Calage

Temps nécessaire à la préparation des travaux de découpe, d’impression et de façonnage des étiquettes.
Cela comprend le temps de montage des différents outils de découpe, de montage des clichés et de validation des couleurs imprimées.
Des contrôles qualité sont effectués lors du calage pour s’assurer que la production correspond bien au travail commandé.


Complexe auto-adhésif


On appelle complexe auto-adhésif l’ensembles des 3 couches de l’étiquette :

 complexe auto-adhésif

  • Le frontal : média qui va être imprimé;
  • L’adhésif : qui permet le collage;
  • Le protecteur : support siliconé qui permet de décoller l’étiquette facilement de son support.

 


Conditions d’utilisation des étiquettes


Il faut faire attention dans quelles conditions les étiquettes vont être utilisées.
Le papier sera proscrit pour les applications qui nécessitent une tenue à l’humidité par exemple.
Il est aussi important de connaitre les conditions de température pour la pose de l’étiquette et de son utilisation.
L’adhésif va nous imposer des contraintes :

  • Température de pose : température min lors de l’opération de pose.
  • Température d’utilisation : gamme min/max de température pour garantir la bonne tenue dans le temps de l’étiquette.

D


Découpe mi-chair

La découpe mi-chair coupe le support (papier ou synthétique), un peu l’adhésif et surtout pas le protecteur.
Elle permet que le tour de l’étiquette soit découpé parfaitement.


Développement


Les machines rotatives de production d’étiquettes utilisent des plaques de découpe qui s’enroulent autour de cylindres.
Le périmètre de ces cylindres est appelé développement de l’outil.
Ce développement est généralement exprimé en pouces (25,4mm).


Diamètre extérieur de la bobine


Les imprimantes imposent un diamètre maximum de bobine d’étiquettes pour que la bobine puisse se loger dans le logement réservé.
Généralement les diamètres de bobine sont de 65mm, 100mm, 127mm, 152mm ou 203mm.
Il est important de vérifier cette information avec de passer commande d’étiquettes en étudiant la fiche technique de l’imprimante.


Dimensions étiquettes


Dimensions étiquettes

Dans le monde de l’étiquette, on indique toujours les dimensions en mm en commençant par la largeur de l’étiquette puis la hauteur, dans le sens de défilement dans l’imprimante.

F


Formes de découpes

Ronde, rectangulaire, ovale, avec coins arrondis…
Toutes les formes de découpes sont possibles selon la taille de vos étiquettes.
Chaque forme nécessitera un outil spécial lors de la fabrication.

L


Laize

Laize - bande étiquette

La laize désigne la largeur de la bande d'étiquettes.

M


Mandrin

On appelle mandrin le tube en carton sur lequel les étiquettes sont enroulées.

Mandrin

Il existe des tailles normalisées de mandrin (12,7mm, 19,1mm, 25,4mm, 40mm, 50,8mm et 76,2mm) suivant les imprimantes utilisées.
Il faut vérifier la taille du mandrin accepté par l’imprimante avant de passer commande des étiquettes.


Microperforation


On appelle microperforation une perforation de moins de 1mm.
Cela permet de garantir une découpe facile et qui ne fera pas de dents trop visibles sur le bord de la perforation.

O


Outil de découpe

Il s'agit de la plaque métallique qui est enroulée sur un cylindre magnétique.
Cette plaque possède des filets de découpe qui vont découper la forme de l’étiquette.
Le cylindre magnétique, équipé de la plaque de découpe est mis en pression sur le complexe adhésif.
La variation de la hauteur du filet de découpe permet de découper soit juste le frontal, soit le frontal et l’adhésif ou la totalité du complexe adhésif.
La plaque de découpe est spécifique au type de frontal, à l’adhésif et au protecteur utilisé.
L’angle de coupe pour découper du papier n’est pas le même que pour découper du synthétique.
La hauteur du filet de coupe varie en fonction de l’épaisseur de protecteur utilisé.

P


Pantone

Les couleurs sur votre écran ou sur un exemple imprimé ne sont pas des références fiables pour des travaux d’impression précis.
Lorsque vous souhaitez une bonne et juste indication des couleurs, il vous est possible d’utiliser un nuancier de couleurs PANTONE (ou PMS).

Pantone

Le "C" après le chiffre indique la couleur sur du papier couché (Coated) et le "U" pour du papier non-couché (Uncoated).
Chaque couleur de la charte possède une composition particulière et sera mélangée avant d’être mise sur la presse.
Ce procédé vous garantit ainsi une couleur constante, peu importe l’imprimeur.


Papier couché


Le papier couché (coated) est un papier recouvert D´une ou plusieurs couches de produits afin d´obtenir une surface lisse.
Ce papier empêche l’encre de pénétrer et sèche à la surface, ce qui permet de reproduire les couleurs d’une façon plus éclatante.
Le papier couché existe en mat, satiné, brillant et chrome (brillance extra).


Papier couché sur chrome


Le couché sur chrome est ce qui existe de plus surfacé en papier couché brillant.
Avec son degré de brillance élevé et sa surface ultra-lisse le couché sur Chrome confère à vos création un fini unique et une reproduction visuelle unique.
Ce type de papier couché brillant est destiné aux supports de communication haut de gamme et aux emballages de prestige.


Papier non couché


Le papier non couché (uncoated) est un papier dont la surface est non traitée et plus poreuse.
L’encre est très rapidement absorbée.
Les couleurs sur les papiers non couché restent toujours plus ternes.


PE ou Polyéthylène


C’est un support synthétique, résistant à l’humidité.
Il est très flexible et souple.
On l’utilise dans l’agroalimentaire pour étiqueter des bouteilles en plastique par exemple.
Il a tendance à se rétracter si on le chauffe.


Perforations


On appelle perforations une alternance de coupes en pointillés dans le support pour permettre la déchirure de celui-ci selon une ligne définie.
On caractérise la perforation par la dimension du coupant et du tenant.
Par exemple, une perforation 3-1 correspond à 3mm de coupe et 1mm non découpé.


PET Ou Polyester


C’est un support synthétique, résistant à l’humidité.
Il est rigide, très stable et peu conformable.
Très résistant à la chaleur, on l'utilise généralement pour les étiquettes durables.


Pliage en Paravent


La finition en paravent permet d’utiliser les étiquettes dans toutes les imprimantes du marché.
Il n’y a plus de contraintes de taille de mandrin, ni de limitation d’étiquettes par pile.
Cette finition entraine des perforations de pliage pour que les étiquettes puissent s’empiler correctement.
Il existe des paravents avec bandes caroll (bandes perforées latérales qui servent à l’entrainement de la bande d’étiquettes) et des paravents sans bande caroll.


PP ou Polypropylène


C’est un support synthétique, résistant à l’humidité qui est flexible et se déforme si on l’étire.
Il résiste peu à la chaleur.


Pourquoi les planches ne font pas 210x297mm exactement ?


Suivant le développement de l’outil utilisé, on essaye d’approcher au plus près de la dimension 210mm ou 297mm.
Si on utilise un outil en 16,5 pouces la planche fera 209,55 x 297mm.
Si on utilise un outil en 11 pouces 11/16 la planche fera 210 x 296,86mm de long.


Protecteur


C’est un support siliconé qui permet de transporter l’étiquette.
Le silicone permet de décoller l’étiquette facilement de son support.
Plus il y a de silicone sur le protecteur moins l’étiquette adhérera dessus.
Il existe 3 types de protecteurs :

  • Glassine : Papier haute qualité siliconé;
  • Kraft : Papier plus rigide qui autorise une meilleure planéité. On l’utilise pour les planches A4 per exemple;
  • Synthétique : En PET ou PP pour garantir une solidité maximum avec une épaisseur minimum.

R


Ruban de transfert

Le ruban de transfert est utilisé par les imprimantes transfert thermique pour imprimer les étiquettes.
La tête thermique chauffe l’encre du ruban pour que celle-ci se dépose sur l’étiquette.
Il existe des rubans cire pour l’impression sur papier et des rubans résine pour l’impression sur les films plastique.

T


Tension de bobine

La tension de la bande d’étiquettes sur la bobine est très importante.
Si la bobine est trop serrée, les étiquettes peuvent se coller entre elles ou entrainer un fluage de l’adhésif.
Si la bobine n’est pas assez serrée, la bobine est molle et pose des problèmes de manipulation.


Thermique direct


Désigne un procédé d’impression qui permet d’imprimer directement sur un support sans ruban d’encre.
La tête d’impression en chauffant active une couche thermo sensible sur le support d’impression qui se noircit.
Ce procédé est généralement réservé à des impressions avec une durée de vie courte.


Transfert thermique


Désigne un procédé d’impression qui utilise un ruban d’encre.
La tête d’impression chauffe des résistances qui par la chaleur dégagée transfère l’encre du ruban sur le support d’impression.
Ce procédé est fiable et durable.
Il est beaucoup utilisé dans l’industrie et la logistique.


Types d'adhésifs


Il existe autant d’adhésifs que d’applications.
Généralement on définit les catégories suivantes :

  • Permanent : D’usage général, il colle sur la plupart des surfaces
  • Amovible : On peut le décoller, même après un temps de pose long.
  • Semi-permanent : Permet de décoller l’étiquette juste après sa pose et devient permanent après quelques heures.
  • Permanent renforcé : Adhère sur des surfaces pelucheuses, recyclées ou difficiles à étiqueter.
  • Congélation : Adhère sur des produits déjà congelés.
  • Cryogénique : Adhére sur des produits plongés dans l’azote liquide (-196°C). Généralement il permet des cycles de congélation/décongélation successifs.
  • Ultra-amovible : Permet de décoller l’étiquette sans laisser de trace
    Repositionnable : Permet de décoller l’étiquette et de la repositionner plusieurs fois, même sur une durée très longue.

V


Velin

Papier non couché de bonne qualité pour l’impression transfert thermique.
Le nom de velin vient du veau, car les anciens utilisaient la peau de veaux mort-nés pour écrire. Cela était plus fin que les parchemins normalement utilisés.

Notre expertise et notre expérience sont à votre service pour vous aider dans la conception de vos étiquettes.
Contactez-nous pour obtenir les conseils de notre équipe technique.

Label Print : Développement et fabrication d'étiquettes

13 rue Marie Poussepin. 91410 Dourdan

9H / 18H sans interruption

contact [at] labelprint.fr

Mentions LégalesCGV